Les jeunes d’aujourd’hui sont les ambassadeurs de la lutte contre le changement climatique

Les jeunes d’aujourd’hui sont les ambassadeurs de la lutte contre le changement climatique

Grâce au projet simple Alpimed Clima, nous œuvrons pour que les jeunes d’aujourd’hui deviennent les ambassadeurs de demain dans la lutte contre le changement climatique. C’est l’objectif principal du “Climate Change Camp“, le campus d’été gratuit pour les élèves du primaire et du secondaire qui s’est déroulé dans les espaces du Gesso et du Stura River Park à Cuneo entre fin août et début septembre 2021.

Le programme de cet évènement s’est décliné sur des activités environnementales, naturalistes et scientifiques, avec un accent particulier mis sur le changement climatique et ses conséquences.  Au final, ce sont trente-huit jeunes adolescents, âgés de dix à treize ans, qui ont participé au camp. Ils ont également pu visiter l’oasis naturelle “La Madonnina di Sant’Albano Stura”, l’une des zones humides les plus importantes du Piémont, fréquentée par plus de 200 espèces d’oiseaux. Une combinaison réussie qui crée les conditions pour laisser une empreinte forte sur les participants : « ce sont des activités concrètes et immersives mais toujours basées sur une approche ludique, qui poussent les enfants à prendre conscience et à sortir de leur zone de confort pour vivre des expériences formatrices », expliquent les organisateurs du camp.

Les idées ont été fournies par Change, l’exposition interactive sur le changement climatique installée à la “Casa del Fiume”, la Maison du Fleuve, à Cuneo. Il a s’agit d’un véritable voyage dans les méandres du changement climatique, pour aider à envisager un changement : ce que chacun de nous doit faire pour limiter l’impact environnemental et autour de nous.

Pour atteindre cet objectif important, nous nous appuyons sur les jeunes et leur capacité à imaginer un nouveau monde, dans lequel les comportements individuels peuvent changer pour réduire le réchauffement climatique constant de notre planète, et pour savoir comment le communiquer aux familles et aux amis. C’est la voix des futures générations qui regardent, documentent et agissent pour protéger l’environnement est qui en fait une voix fraîche et stimulante à écouter, capable de faire réfléchir même les adultes les plus méfiants.

Ce n’est pas un hasard si l’une des phrases clés du camp est “les hommes sont comme des cerises, l’un mène à l’autre”, car c’est aussi grâce au bouche à oreille entre les cercles familiaux et les connaissances que vous pourrez diffuser une telle message pour l’avenir de la Terre.

L’initiative du “Climate Change Camp” est désormais un rendez-vous fixe à la fin de l’été à Cuneo, que même la pandémie n’a pas réussi à arrêter. Depuis plusieurs années, les enfants, avant de retourner à l’école, se retrouvent dans une classe spéciale, la nature, pour étudier un sujet très important, le changement climatique. Au cours des activités de chaque édition, les participants sont stimulés sur le fait que la planète Terre est la seule maison que nous ayons et que nous devons apprendre à la traiter de la meilleure manière qui soit, en surmontant l’impression trop répandue (et fausse) que sa gestion ne nous concerne pas directement.

L’édition de cette année, située dans le programme de communication promu et organisé dans le cadre du programme Interreg Alcotra 2014-2020 – PITER ALPIMED – Projet CLIMA “, a été divisée en deux équipes : du 23 au 27 août, ce sont dix-huit garçons du premier cycle du secondaire l’école qui ont participé au « camp ados du changement climatique », tandis que du 30 août au 3 septembre le « camp des enfants du changement climatique » a vu la participation d’une vingtaine d’enfants de primaire. Les activités, basées à la “Casa del Fiume” et avec des sorties sur le territoire du Parc et dans les zones avoisinantes, ont eu lieu pendant la journée, dans le respect des dispositions relatives à contenir la contagion de Covid-19, et étaient réservées aux enfants résidant dans les communes du Parc fluvial et du territoire Piter Alpimed.