Sant’Anna di Valdieri, ou Saint-Anne de Vaudier pour les francophones, est un splendide village culminant à une altitude de 978 mètres au cœur du Parc Naturel des Alpes Maritimes Italiennes, aux confins des bassins du Val Gesso et de la Vermenagna. Pendant des décennies, il a été la résidence d’été de la famille royale transalpine. L’apogée de sa splendeur se situe avant la Seconde Guerre mondiale lorsque la reine Elena (ou Hélène de Monténégro), pour laquelle la population locale avait une véritable dévotion, y passe de longues périodes. Pendant l’été, le village devient le centre de la politique nationale italienne qui voit les ministres défiler et se rendre dans ces belles montagnes pour prêter serment au roi. À une époque où ce dernier était considéré comme un personnage quasi-divin, il était normal que les habitants le rencontrent alors qu’il se promenait dans les rues du village. Après la guerre, lentement mais sûrement, le village voit sa population décroître de manière continue jusqu’à atteindre un nombre d’habitants inférieur à deux chiffres.

 

Au cours des dernières années, le travail effectué par le Parc Naturel des Alpes Maritimes Italiennes et l’obstination d’un groupe de femmes qui ont décidé d’aller au bout de leurs idées, d’engager de l’argent et d’y mettre toute leur énergie, a donné une nouvelle vie à ce beau village alpin. Il est aujourd’hui un véritable manifeste et un très bel exemple de l’entrepreneuriat au féminin au point de pouvoir le surnommer affectueusement “le village des femmes”.

 

Dans le film qui suit, les femmes de Sant’Anna nous racontent ce qui les lie à ce territoire alpin, ce que sont leurs attentes, leurs rêves, ce qu’elles veulent offrir aux touristes italiens et étrangers et pourquoi elles ont choisi, dans certains cas en abandonnant un emploi sûr, de parier sur ce lieu situé dans une zone si enclavée. Cette zone qui a donné vie à la Résistance et qui, nous en sommes sûrs, verra ces femmes extraordinaires résister avec détermination aux difficultés créées par l’urgence sanitaire et les récentes inondations.